SYPP, Quartier St Martin - Immeuble Le Septan, 26200 Montélimar - Tél : 04 75 00 25 35

Les 5R, règle d’or du zéro déchet

Les 5R, règle d’or du zéro déchet

Si vous ne la connaissez pas, cette méthode permettra de mettre KO les arguments du type “j’aime mon confort”, “je n’ai pas le temps” ou encore “on n’a qu’une vie, fais-toi plaisir” …

5 mots, 5 pratiques qui permettent d’adopter des petits gestes à l’origine d’une nouvelle routine de consommation, consciente et responsable. Et n’oublions pas que ce qui fait du bien à la planète en fait aussi à votre santé et à votre portefeuille !

  • Refuser ce dont on peut se passer
  • Réduire ce dont on a besoin (et que l’on ne peut pas refuser)
  • Réutiliser ce que l’on consomme (et que l’on ne peut ni refuser, ni réduire)
  • Recycler ce que l’on ne peut pas réutiliser
  • Retourner à la terre ce qu’elle a donné (composter)

La prise de conscience

Les emballages sont entrés dans notre quotidien au point d’en faire partie intégrante, et il n’est pas toujours évident d’avoir le déclic nous permettant de nous en défaire. Adopter une nouvelle routine de consommation prend du temps, mais chaque geste adopté est, en soi, un pas supplémentaire dans cette démarche de consommation raisonnée, et donc une petite victoire !

“Petite ?” – Certainement pas, surtout quand nous sommes des milliers à les célébrer !

Une méthode avant tout préventive

Nous ne le dirons jamais assez : trier et recycler c’est bien, ne pas (sur)consommer c’est mieux ! Si la méthode des 5R salue et encourage le recyclage, elle prône avant tout l’idée de limiter les déchets inutiles. Comment ? En osant dire non.

  • Règle n°1 : REFUSER

Elle est la première règle de la démarche vers le zéro déchet. Attention, il ne s’agit pas ici de refuser le confort moderne, mais d’apprendre à reconnaître le superflu du nécessaire. Dire “non”, c’est laisser moins d’éléments entrer dans notre quotidien, donc autant de produits dont nous n’aurons pas à nous débarrasser.

Exemple d’action : Un autocollant “stop pub” sur la boîte aux lettres pour éviter 30kg de papier par an !

  • Règle n°2 : RÉDUIRE

Comme le dit l’adage, “le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas”. Et pour lutter efficacement contre la production des déchets, la meilleure solution est encore de ne pas en créer. Pour changer durablement notre mode de vie vers cette réduction, il convient de réaliser un geste, pour s’interroger sur le positif qu’elle apporte, et ainsi l’intégrer dans ses nouvelles routines quotidiennes de consommation.

Exemple d’action : Achetez 1kg d’abricots en vrac plutôt que dans une barquette en plastique, elle-même emballée dans un sachet en plastique !

  • Règle n°3 : RÉUTILISER

Cette règle nous apprend que pour chaque produit jetable il existe une alternative durable. En consommant moins mais mieux, nous allons nous rendre compte de l’importance des objets. Cela va se traduire par réparer lorsque c’est possible, de repenser sa fonction première en lui trouvant une nouvelle utilité ou fonction, rapporter si des solutions se présentent.

Exemple d’action : Refuser le gobelet jetable au travail pour lui préférer une tasse personnelle.

  • Règle n°4 : RECYCLER

Cette étape explique qu’il s’agit de se débarrasser de ce qui est entré chez nous et que l’on ne pouvait éviter. Chaque consommateur constitue le premier maillon de la chaîne de recyclage, car sans tri de notre part, le recyclage ne serait pas possible. Et si vous ne voyez pas clair dans les consignes de tri de votre ville ou de votre région, n’hésitez pas à consulter les outils mis gratuitement à votre disposition.

Exemple d’action : Être acteur de demain en triant à la source et en respectant les consignes de tri (à la maison ou en bacs de collecte, comme en déchèterie).

  • Règle n°5 : RENDRE À LA TERRE

Cette partie concerne tous les déchets organiques et biodégradables. Alors que nous sommes nombreux à déposer nos épluchures, restes de repas ou encore nos fruits et légumes abîmés dans la poubelle, plusieurs alternatives existent afin de restituer à la terre ce qu’elle nous a donné.

Trier ses biodéchets, c’est alléger le poids de sa poubelle de plus de 30%, c’est permettre de réduire les tonnages de stockage ou d’incinération, c’est éliminer un risque de pollution …

Exemple d’action : individuel ou collectif, intérieur ou extérieur … il existe plusieurs solutions de compostage pour permettre cette séparation. Et si vous ne souhaitez pas investir, il existe des composts de ville ou des jardins partagés qui permettent de gérer ces déchets organiques. Renseignez-vous !

Syndicat des Portes de Provence

Immeuble Septan Entrée A
8 avenue du 45ème RT
Quartier Saint Martin - 26200 Montélimar

Pour nous contacter

Tél : 04 75 00 25 35
Fax : 04 75 00 25 42
Email : contact@sypp.fr

A très bientôt !

L'équipe du SYPP se tient à votre disposition pour toute question concernant le tri et la gestion des déchets.