SYPP, Quartier St Martin - Immeuble Le Septan, 26200 Montélimar - Tél : 04 75 00 25 35

Moins jeter en compostant

Moins jeter en compostant

Les déchets organiques peuvent représenter jusqu’à un tiers de notre poubelle d’ordures ménagères (sans oublier ceux du jardin !). Et si ce geste de jeter paraît anodin, il ne l’est ni pour l’environnement, ni pour notre santé et notre portefeuille. Mais bonne nouvelle ! Ces biodéchets se compostent … et c’est même facile !

Pourquoi composter ?

Composter ses déchets est le premier geste d’une longue liste d’avantages :

  • Valorisation de ses déchets organiques en toute autonomie, synonyme d’économie d’argent (car les déchets collectés coûtent cher) et de temps (car moins d’allers-retours en déchèterie) ;
  • Permet d’avoir un amendement de qualité, naturel et gratuit, ce qui évite l’utilisation d’intrants chimiques ;
  • Transformer ces instants en activité ludique et de partage

Les règles d’or du compost

La transformation des matières organiques se fait naturellement. Le compostage est donc tout simplement une imitation de la nature, dans des conditions organisée et contrôlées. Trois règles simples sont à garder en tête :

  • Mélanger les différentes catégories de déchets (humides et secs)
  • Aérer les matières
  • Surveiller l’humidité

La maturité de votre compost dépendra de la gestion du processus. Un compost domestique est mûr en général entre 9 et 12 mois.

Faites-vous confiance ! Le compostage n’est pas une science exacte, avec le soutien de toute une chaîne d’organismes vivants et un peu de pratique, vous obtiendrez vite toutes les clés pour un compost réussi. Et si un doute vous survient, notre fiche SOS compostage saura vous répondre !

Que mettre dans son compost ?

STOP AUX IDÉES RECUES : tous les déchets organiques sont compostables ! Petit tour d’horizon avec exemples :

  • DANS LA CUISINE : épluchures de tous les fruits et légumes, marc de café, thé, filtres et sachets en papier, coquilles d’oeufs, coques de noix, noyaux, croûtes de fromage
  • DANS LE JARDIN : petits branchages et branches broyées, tailles de haies, feuilles mortes, tontes de gazon
  • DANS LA MAISON : mouchoirs en papier, essuie-tout, boîtes d’oeufs en carton, fleurs fanées et plantes vertes

Vous n’êtes pas à l’aise avec un type de déchets (ex: viande, poisson) ? Commencez avec des déchets “simples” comme ceux énumérés ci-dessus. Avec l’expérience, vous pourrez vous autoriser de nouveaux apports. Pour rappel, dans la nature, tout ce qui est d’origine animale ou végétale finit par se composter.

L’astuce en plus

Les déchets coupés en petits morceaux ou broyés se décomposeront plus rapidement.

Les litières et excréments nécessitent une gestion indépendante.

ON N’Y MET PAS : les produits synthétiques ou non biodégradables (verres, métaux, plastiques), les couches et serviettes hygiéniques, le bois vernis ou peint, les produits chimiques, les mégots.

Quid des sacs et vaisselles dits compostables ? – Selon la réglementation, ces sacs sont composés de minimum 30% de matières biosourcées … et contiennent potentiellement de fait 70% de plastique. Des testes menés sur la vaisselle compostable (assiettes, fourchettes, gobelets) montrent que leur décomposition dans les composteurs peut rester difficile. Il est recommandé de les tremper, voire de les fragmenter, avant de les intégrer dans le composteur.

Syndicat des Portes de Provence

Immeuble Septan Entrée A
8 avenue du 45ème RT
Quartier Saint Martin - 26200 Montélimar

Pour nous contacter

Tél : 04 75 00 25 35
Fax : 04 75 00 25 42
Email : contact@sypp.fr

A très bientôt !

L'équipe du SYPP se tient à votre disposition pour toute question concernant le tri et la gestion des déchets.